Lucie Salvi

Festina lente

#Théâtre
#Poésie
#Transmission
Entrer en contact
Ressentir, exprimer, transmettre.

 

Ce sont les mots qui me guident depuis plus de trente ans. 

Comme a dit le professeur Dumbledore : « Les mots sont à mon avis notre plus inépuisable source de magie. Ils peuvent à la fois nous infliger des blessures et nous porter remède. » 

Les mots sont arrivés à moi à travers le théâtre, la poésie et les romans. 

Je transmets le jeu théâtral et le clown. 

Ma formation me permet d’aider les personnes à entrer dans leur zone de jeu et à l’explorer, elle me permet également de concevoir et de mettre en scène des spectacles à partir de pièces d’auteurs.

Ressentir, exprimer, transmettre.

 

Ce sont les mots qui me guident depuis plus de trente ans. 

Comme a dit le professeur Dumbledore : « Les mots sont à mon avis notre plus inépuisable source de magie. Ils peuvent à la fois nous infliger des blessures et nous porter remède. » 

Les mots sont arrivés à moi à travers le théâtre, la poésie et les romans. 

Ils m’ont été délivré d’abord par Shakespeare puis Rimbaud. 

Je les ai retrouvé chez Proust.

Ils sont ma source. Et je les interprète. 

J’écris mes spectacles à partir de textes que je souhaite partager pour leur haute qualité environnementale et pour le bien qu’ils apporteront dans notre monde.

Bio
Lucie Salvi a étudié l’art dramatique au sein des conservatoires de Chambéry, Metz, puis Paris.
Elle participe à des stages dirigés par Joël Pommerat, Ariane Mnouchkine et Annie Mercier.
Elle rencontre Mario Gonzalez qui l’initie au jeu masqué. Elle devient son assistante pour la création de cinq spectacles.
Impliquée dans les mouvements citoyens, elle oriente ses créations sur la question de nouveaux paradigmes et de l’intelligence collective.

crédit photo
photo portrait : Antoine Hansberger
photos scène : Simon Cavalier